vendredi 27 juillet 2012

Modeselektor : Monkeytown

Parfaitement pute. Ça se voit rien qu'aux invités, PVT, Oeil-en-Rade de Radiohead, une chanteuse à UK garage, Otto Von Schirach, les lascars binoclards de Busdriver et APC ; la rugissante et couinante techno electro déballée est assortie, titubant en permanence sur la crête entre bourrinisme cyniquement intraitable et intelligente dance à vernissage ; un des titres s'intitule "German Clap" et ça résumerait bien l'affaire et l'humeur qui la parcourt. L'attaque est massive et conne, elle a l'éblouissante et élégante efficacité de ses chromes luminescents et de ses méplats aux matières parfaites, la ringardise futuriste est à son maximum panzerblockbuster ... Mais, ô, être une heure, une heure seulement ... On connaît la chanson. Puis après tout, ces conneries de mélodies et de gimmicks texturants marquent vite et bien, et ont l'empreinte durable. Du morceau pas trop difficile à vivre mais juste bien fait ce qu'il faut pour avoir du caractère, de l'allure en somme autant qu'un merlan attachant, n'est pas ce que l'on demande à un bon album de dance ?

Aucun commentaire: