samedi 27 octobre 2012

Aluk Todolo : Occult Rock

C'est moche à dire, mais aller voir Aluk Todolo jouer live n'est aujourd'hui plus chose indispensable. La monstrueuse expérience de transe qu'ils déchaînent lorsqu'ils sont sur les planches, cette marée formidable qui sous le mauvais éclairage de la méchante petite ampoule jaune pourrait aussi bien être, d'un coup d’œil à l'autre, un torrent kraut-psyché délirant de paludisme, que le black metal le plus squelettique et teigneux, façon venteux glapissement d'éternité - cette expérience marquante et renouvelable sans restriction, est désormais marquée telle une tâche de sang impossible à ravoir sur un vieux coussin poussiéreux de feu grand-père. Et si vous avez les foies, inutile de grincer des dents, personne ne vous entendra, par-dessus le grincement de tous les diables que fait gueuler Occult Rock.

Aucun commentaire: