mardi 16 octobre 2012

Blackstrobe : Burn your own Church

Ce que j'ai pu en entendre, des improbabilités sur ce disque, à l'époque ... et comme il avait du mal à passer mon gosier, je m'en abreuvais en espérant le faire descendre : il y aurait eu dans ces morceaux déceptivement peu techno Depeche Mode, Sisters of Mercy, du rockabilly...
Faut croire que le recul ça marche, car aujourd'hui la chose passe beaucoup mieux et limpide : ce disque est un très bon album de Nine Inch Nails.
Non, mieux - faut croire que le recul, ça marche encore mieux à l'envers : ce disque, c'est un très bon album de Stolearm. Oh, certes, en un peu plus house, en un peu plus death, en un peu plus carré, en un peu plus athlétique, en un peu moins dément, que l'original. Mais fort agréable quand même, n'en doutez pas.

Aucun commentaire: