jeudi 8 novembre 2012

Scott Kelly : Spirit Bound Flesh

Du coup (confer ci-dessous) je réécoute le plus visuellement sexy de ces par moi boudés albums brochettes-de-marshmallow - et voilà la surprise, de redécouvrir une chose qui va percher entre le meilleur album de Drudkh (Songs of Grief and Solitude, naturellement) et son non-existant équivalent pour les vieux Swans - et qu'on ne me vienne pas parler de ces foutus 'pinous ! de toutes les manières les accords dont l'ombre blême plane ici sont ceux de Young God et de Holy Money, tout comme en vient cette voix réverbérée et trébuchante de sociopathe ("I don't feel you anymore", ben voyons, c'est toi que tu ne sens plus le moins du monde, oui ! "your blood will not do, I will have your heart", oh putain Neurosis se met à chanter la bluette et ça caille les sangs) ; rajoutez-voir Afterlife s'il manque une référence à votre compte autiste et spectral, et My Love is Higher than your Assessment of what my Love could be, vous y êtes, de la folk frigorifique et qui file le bourdon autant que les miquettes... Oh et puis merde, on va pas tortiller cent-sept ans à la poursuite d'un développement et d'une accroche de conclusion : foutu bon disque de chilling chill-out à l'ancienne !

Aucun commentaire: