mardi 26 mars 2013

KEN Mode : Entrench

Ça fait depuis Mennonite que je sais pas vous, mais moi je me collette sans guère de succès avec l'un minimum exacte, en tous cas parlante, description de KEN Mode - difficulté qui paraîtrait presque s'accroître à mesure qu'ils se métallisent, et devraient selon une logique normale devenir plus calibrés - pack complet Douches/Ballou/Graham/Turner aidant, sur le Venerable précédent, Bayles ici - mais non, et quand bien même pendant Entrench ils montrent encore un peu plus souvent les dents et la grosse voix et les slogans pas contents bien clairs... On continue à ne pas véritablement y croire et c'est tant mieux, on continue à se rappeler plutôt leur bon sourire de types qui font cette musique pour le franc plaisir qu'elle leur donne ; et plus ils se métallisent plus sonnent-ils tout au plus comme une version metal de Hawks... Et puis il y a cette sculpture détaillée sous tous les angles par le livret, qui ... enfin, je vous laisse imaginer d'après l'aperçu ci-contre, qui paraîtrait plus de circonstance pour un Primus d'humeur sinistre et grimacière. Probablement le fin mot de l'histoire est-il simplement, comme a dit quelqu'un, "crazy fucking Canadians !". La vraie question d'importance, au vrai, c'est : quand est-ce qu'ils vont se décider à lourder ces sacré bon sang de ballades à la barbe flamboyante dans le couchant ?!

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ca déboite moite en live, aussi. Je vais tous me les ressortir, pour la peine.

pimp'