mardi 2 avril 2013

Moss : Horrible Night

On peut risquer de le dire sans trop craindre de se planter : jamais morceaux de trad doom n'auront-ils sonnés si sinistres et désespérés. Horrible Night donne à vivre l'expérience de l'oubliette mentale de Black Masses avec le détachement et l'outre-solitude cosmiques de la démo de Noothgrush (ainsi que, tout naturellement, la malignité pré-humaine qui n'appartient qu'à Moss) et croyez-le ou pas, mais lorsqu'on parvient, par un certain effet du masochisme le plus têtu, à se concentrer sur cette glaciale, stagnante et blême chose, ça fait drôle.
Malheureusement, le disque en tant que tel n'est pas tout à fait à la hauteur de ce programme ni de ces glorieuses références.

Aucun commentaire: