mercredi 3 juillet 2013

Kine : Meditations in April Green

Un disque venu du futur. Un disque pour des êtres translucides croisés entre acteurs nô et grillons érotomanes. Un disque qui tient de l'estampe égrillarde tous champignons dehors et dûment violacés, de la composition végétale sauvage et du monastère orbital futuriste, tout de jade évidemment, avec son système de propulsion conçu sur un protocole à base de koans fétichistes.
Comment, où et quand la chose, moyennant force gloussements spiritiques et néanmoins gourmands, introduit ses divers tentacules, pédoncules et autres pseudopodes de larve insectoïdo-bacillaire dans toutes les cavités trouvables et exploitables entre vos hémisphères - je vous parle bien entendu de votre cerveau, que croyez-vous donc ? - je vous le dirais bien, mais je crois savoir que vous êtes tous majeurs et en pleine possession de votre organe principal ?

Aucun commentaire: