dimanche 15 septembre 2013

202 Project, Stolearm, Elest, 14/9/13, Black Sheep, Montpellier

Ce n'est pas tant du fait que j'aie participé à l'initiative et l'organisation de ce concert, que je ne pourrais pas correctement en parler - il faut vous imaginer que, de vil parti pris que je suis, j'ai également parfois parlé d'albums que j'ai achetés... - mais c'est surtout que je me suis pris ce qui s'appelle pudiquement une méchante petite tarte, et que justement la pudeur, mais oui, elle-même, m'empêchera de dire plus en détail l'effet sur moi de ce set merveilleux que nous a balancé là Jean-Pierre Panik, l'homme de 202, et que déjà parler de rencontre entre la trilogie biblique des Cure et les affres du blues le plus spirituel, est une bien maladroite et triviale retranscription du miracle que quant à moi j'ai vécu ; à ce compte-là, autant directement dégainer les à deux balles mais douloureusement véridiques "envoûtant", "lancinant", "viscéral", "térébrant", "transissant" (on me signale que ce dernier est un peu moins trouvable en grande surface, bon). Sourire béat et crispation maxillaire étaient de sortie bras-dessus bras-dessous.

Les autres groupes aussi étaient très bien, hein.

Aucun commentaire: