vendredi 29 novembre 2013

Beastmilk : Climax

Peut-être que ce coup-ci on tient le groupe qui va décrocher la timbale, et vengera tous ces petits combos restés tristement obscurs, et que le découragement et l'amertume n'ont jamais laissés aller au-delà de premiers albums pourtant très inspirés, dans un style très proche. Cette chronique leur est dédiée à eux, les U2, les INXS...

Aucun commentaire: