dimanche 1 décembre 2013

Nausea : Extinction The Second Coming

Depuis que le père de son père s’est sédentarisé devant cette église bas-de-plafond aux vitraux rectangulaires, le descendant du chasseur-cueilleur barre en sucette. Embouché à une corne d’abondance virtuelle, à genoux sur le prie-Dieu, un flot à sens unique de fadaises en guirlandes et d’idées bien dressées dévale ses synapses. Peu de rétention, le lait lui pisse des narines, le miel lui dégouline des oreilles. Réceptacle sans réflectivité en proie au jacquadisme, les revendeurs de sophismes dévorent son foie malade. Appauvrissement dans le monde réel, une paire de tong et un sac de riz. Nombril bunkerisé ; alors que l’extinction programmée ronronne ses tâches planifiées de petits disques jaunes bornent ses humeurs de dromeur jovien ; vous avez plus d’amis que vous ne le pensez mais veuillez crever hors de mon réseau social.
Veuillez dire une commande. Veuillez réessayer. Veuillez dire une commande. Commande non reconnue, réessayer. Réessayer. Réessayer. 




Aucun commentaire: