jeudi 23 janvier 2014

Evangelista : In Animal Tongue

D'accord, donc c'est sur ce disque-ci que Carla Bozulich se décide enfin à obéir (presque) en continu à l'injonction fameuse entre toutes mais surtout entre moi et moi-même, de "arrête donc voir un peu de pousser des soupirs beatniks si pleins de mystère, t'as une voix déchirante : fais-moi mal".
Fort bien.

2 commentaires:

Turquoise a dit…

Excellent, tu viens de m'apprendre qu'ils existaient encore. Je prends !

gulo gulo a dit…

Y en a encore un plus récent (?), Prince of Truth, mais il est très arty-sighy-PJ (Harvey).