samedi 1 février 2014

Villains : Never Abandon the Slut Train

Refaire un disque dans l'une des veines les plus enthousiasmantes de Darkthrone, à savoir l'éruption de haine rouillée et de misanthropie en cuir bouilli dans les sueurs aigres, de Sardonic Wrath et Hate Them - sera toujours accueilli avec bienveillance.
Le faire avec un venin thrash qui traîne la chose dans le caniveau, avec une lubricité oxydée et surnaturelle de sleaze-punk hardcore pour la racaille sataniste - là on peut parler de riche idée. Banco, coco !

Aucun commentaire: