vendredi 11 avril 2014

Azrael Rising : Anti-Gravity

Un son d'une clarté sans merci, digne de l'album de Sigrblod. La brutalité linéaire et adamantine de Gorgoroth, transportée sur les hauts plateaux gelés dans les nuages de Trelldom. Le venin et la démence de Monumental Possession. Les mélodies coupantes de Transilvanian Hunger - et aussi la gouaille ouvrière de Sardonic Wrath. Le tout cinglé et fouetté par les foudres caustiques de l'effrayant Monsieur Hynninen.
Quant à moi, tout ceci me paraît parfaitement logique. Les temps sont venus, un truc comme ça.

Aucun commentaire: