lundi 21 avril 2014

Witchden : Consulting the Bones

Les gars qui ont tout compris, à commencer par ce simple et essentiel fait que ce qui fait la différence entre Eyehategod - étant bien entendu que lorsqu'on dit EHG on dit In the Name of Suffering, le reste n'étant au mieux que redondance - et les autres, ce n'est pas un supplément de pachydermie ou des degrés d'alcoolisme, c'est ce qui gouverne tous leurs dérapages et divagations, rythmiques tant que vocaux : une sensibilité à fleur de peau, et transmise peau à peau, moite, et facilitée qu'est sa tactile labilité par l'état d'épuisement, physique et émotionnel, qui donne à tout le goût du sang. Il n'y a qu'un groupe qui se peut comparer à Witchden et ce sont les Hawks - et live, uniquement. Comme qui dirait une histoire de blues hardcore.

Aucun commentaire: