dimanche 11 mai 2014

Unholy Church Fest, 09/05/14/ Secret Place, Saint Jean de Védas

Encore une affiche qui fait plaisir à voir et à entendre, grâce aux bons soins d'une coopération qui devient agréablement fréquente, et qui mériterait encore un peu plus de soutien, entre Unholy Dawn de Toulouse, et l'increvable éléphant cimmérien, l'irremplaçable Ged.

Zöldier Noïz : si tu n'avais jamais vu le rapport entre Celtic Frost et Amebix : désolé, cette époque de ta vie est finie. En même temps, c'est pas d'une soirée de Ged que tu espérais ressortir avec ta virginité là-dessus, si ? Bref, si jamais il te reste des blancs, mets-y du Motörhead, du Axegrinder et du Slayer - mon consultant en old-schoolerie me souffle Master avec insistance - et on est bon. Bonne grosse tarte euphorisante.

Necrocult : "pas mon genre de black"

Ritualization : leur réputation avait fait beaucoup pour me motiver à venir, et au bout du compte je les aurai manqués, mais comment refuser une bonne séance de goth-talk avec mon Peter Steele héraultais préféré ?

Temple of Baal : on en discutait en venant avec ma consœur d'un webzine metal à tendance brutale, difficile sur disque de savoir où les épingler, trop fonceurs pour être de l'orthodox french touch, et trop de vice pour être du blackthrash de cavaliers à clous. Mais en concert, grâce à un son particulièrement infernal, tout ça n'a plus aucune importance. La dose exacte de black et de death ? On s'en fout, non ? La formule qui vient à l'esprit est plutôt : le black comme on en a envie : bourbeux, fangeux, fuligineux, furieux. Une fulminance scénique à décorner les boucs, une obscurité délicieuse... Non vraiment, tout le plaisir d'un concert black, avec juste ce qu'il faut de plaisir death, une séance de bonheur, tout simplement.

Aucun commentaire: