vendredi 19 septembre 2014

Ministry : Twelve Inch Singles 1981-1984 (expanded edition)

En fait la trajectoire de Ministry, c'est l'histoire d'une longue mais sûre chute ; un vrai film de De Palma ; une sorte de leçon pour les jeunes cœurs intrépides, sur ce qui leur pend au nez s'il leur prend la témérité de s'écarter du saint chemin de la new-wave ; toujours plus bas : aucune horreur ne sera abîme trop profond pour les y voir perdus corps et âmes...

Bien ; j'imagine que pour la compilation Twelve Inch Singles, je devais être un des rares pimpins à ne pas encore être dans la confidence (et je compte à ce propos poursuivre One Love en justice, pour avoir failli grièvement à son devoir), mais pour ce qui est de cette édition augmentée d'un second disque : que voulez-vous dire, par cet "Unreleased" que je lis partout ? Attendez : vous voulez dire que vous avez là facile une nouvelle fournée de morceaux à ajouter au panthéon de Ministry, y inclus un morceau de vigilante-wave mitigé Stranglers nommé "Overkill", une fournée qui si elle avait été rassemblée sur un long avec lesdits singles aurait établi avec l'autre fameux album les bases terrifiantes d'un groupe faramineux - et ils n'ont jamais été édités ?
Non Stop Erotic Cabaret, Seventeen Seconds, Oomph!, Gashed Senses & Crossifre, We Care a Lot, Scarface, tout était là, au creux de sa main, et... From Beer to Eternity, quoi.

Aucun commentaire: