jeudi 11 décembre 2014

Killing Joke "Primobile"

Bonjour, je passais juste pour dire que ce morceau a déjà deux ans, et qu'au milieu d'un album et une discographie peu avares en punitions corporelles, c'est toujours la sacré bon sang de RACLÉE. Tentez l'expérience chez vous, ou carrément dehors d'ailleurs, avec le froid de canard c'est parfait, réécoutez-le si comme bibi ça fait une paye que ce n'avait été fait, et si vous n'avez pas la chair de poule dès que s'ébroue le premier riff, ou au plus tard quand commence ce satané coup de pute de pré-refrain, et que vous entendez déjà de votre côté dans votre poitrine résonner le cri qui va venir, comme dirait un ami : "votre vie est triste". Si vous ne connaissez pas encore le morceau, votre vie est triste, mais l'espoir est encore permis.
Voilà : il est bon de rappeler de temps à autre qu'à bientôt un sacré paquet d'années d'existence, Killing Joke continue, à chacun de ses albums, d'allonger la liste très select de ses morceaux grandioses et définitifs, toujours au moins un par disque, "The House that Pain Built" sur le jaune, "The Raven King" sur Absolute Dissent - sur Hosannas c'est plus vache il y en a carrément plusieurs... Ce qui est fait qu'on est bien content d'apprendre que le prochain approche, toujours trop lentement, mais approche.

Aucun commentaire: