vendredi 23 janvier 2015

Xibalba : Tierra y Libertad

Non, non, et non.
Je connais au moins deux vieux brigands dont l'existence prouve qu'amour du death metal et amour du hardcore font des couples heureux, avec des enfants même ; l'un conjugue l'amour d'Antediluvian et celui des Air Jordan. Quant à l'autre, vous le connaissez sûrement : il coupe le pain avec son nez.
Mais Dan Seagrave porte très mal le survêtement Lacoste bien repassé. C'est un fait non négociable. Et parler espagnol ne suffit pas à le froisser, je regrette de devoir vous l'apprendre.

1 commentaire:

Little-Axe a dit…

Il a raison le taulier, c'est foutrement possible. Et pas besoin d' edenglee pour cautionner une hypothétique infidélité, il n'y en a pas. Death et hardcore sont les deux têtons d'un même sein. Si si.