jeudi 5 mars 2015

Dismember : Death metal





 

Bon là mes petites couilles de canard en sucre, vous pourrez pas dire que vous saviez pas, comme les trois cons de singes là qui ont rien vu/rien entendu/rien jaqueté. Je veux dire, merde quoi, ce disque s’appelle Death metal ! Non mais la pochette les mecs ! Un gros putain de machin héraldique en plein milieu, avec des flammes et des lames en plus du logo baveux ! Ça vous donne pas des envies d’Ivanhoé, de warhammer, de boue qui colle aux pompes et de bière aromatisée à la saucisse fumée ? Ok, j’avoue que je préfère le dégueulis de dragon du premier album ou l’exploration thoracique du second. Sans parler du Battroid valkyrie version hétéro du troisième.

 

Mais bon quand même, un disque qui s’appelle Death metal, si personne en parle, la vie vaut pas la peine d’être vécue.

 

 

Meilleur moment pour écouter le disque : ta fête d’anniversaire.

Aucun commentaire: