jeudi 28 mai 2015

Vorum : Current Mouth

Vous y avez cru, sérieusement ? Qu'Abscess pouvaient splitter, je veux dire ? et Reifert se contenter de cette chose bourrée mais somme toute plate, euclidienne en tous les cas, qu'est tristement devenue Autopsy ? La naïveté des gens, plus vaste encore que la mienne, m'étonnera toujours... La drogue, le mal, le plaisir, le chaos, appelez cela comme il vous sied le mieux - cela est éternel. Reifert, lui, n'est pas d'un naturel triste. Glouton, oui-da. Abscess fait donc du black metal, c'est aujourd'hui public.
C'est intoxiqué, c'est vertigineux, c'est sur-survolté, c'est prédateur, c'est sanguinaire, c'est cannibale, c'est simien, c'est rabique, c'est d'une sauvagerie sans rivale hormis Deathcrush et Horrorhammer... :  c'est bien Reifert. Planquez vous vous-mêmes, et laissez donc les blondes et les mômes s'occuper de leurs propres miches.
D'ailleurs, à ce qui se murmure déjà dans le landernau diplomatique, la Norvège a demandé l'asile politique au premier continent qui en voudra bien. Trop près de cette putain de Finlande, qu'ils ont dit, ils se sentent pas sécures DU TOUT.
Les Teitanblood, de leur côté, auraient selon des sources non autorisées éructé un "¡ Caramba, c'est muy bien le punk rock, en fait !".

Aucun commentaire: