mercredi 17 juin 2015

Hate Force : Back for more


Evidemment, le premier truc qui saute aux yeux, c’est la pochette, on est d’accord. On a déjà vu plus vendeur, même dans le genre. Par contre, vous avez bien vu la date ? 1991. Quasiment l’année du premier Biohazard, entre autres. La mode était au bleu, faut croire. Vous l’avez compris, là on est sur de l’historique, du patrimonial. Reliure janséniste en maroquin, tranches dorées et tout le berzingue. La photo des gonzes ne trompe pas, celle de l’homme éponge en tête. Tshirts de Cro mags, Sheer terror, on est à la bonne adresse.

Une fois j’avais trouvé un pinard hallucinant à un prix débile au supermarché du coin (un leader price je crois bien). Genre le nectar des dieux. Ivre de joie (mais pas que), je fonce me réapprovisionner à la première occasion. Il n’y en a plus, et ils n’en recevront plus. Vous voyez le tableau ? Ben Hate force c’est un peu le même genre de "déception". Un cd qui sort d’on ne sait où, trouvable à un prix modique, qui botte les culs par caisse de six et qui n’a jamais eu de suite.

8 commentaires:

gulo gulo a dit…

Galoupiot, va.

Little-Axe a dit…

Haha, je t'encourage vivement à jeter une oreille dessus. Le cousin béarnais de Killing time et Madball, quelque part.

Raven a dit…

"Une fois j’avais trouvé un pinard hallucinant à un prix débile au supermarché du coin (un leader price je crois bien). Genre le nectar des dieux. Ivre de joie (mais pas que), je fonce me réapprovisionner à la première occasion. Il n’y en a plus, et ils n’en recevront plus. Vous voyez le tableau ?"

OH QUE OUI !

Little-Axe a dit…

Je savais que cette image parlerait à certains !

gulo gulo a dit…

Connaître son public, c'est important. Surtout pour un caviste.

gulo gulo a dit…

OH LA MECHANTE BALAYETTE ! Et avec un sourire moqueur en plus !
Wo, wo, wow ; on se calme et on boit frais. C'est Rollins beurré, la moitié des parties vocales ? ou c'est le cousin tourette du gonze de Sheer Terror ?
J'en suis qu'au début du troisième morceau et j'ai déjà envie de l'acheter, de le recevoir, et de me dégoupiller deux glutes - tout ça à pas 10 du mat.
On va boire frais, ça oui.

gulo gulo a dit…

Y a des jours comme ça, je me rappelle pour quelle raison je t'ai drafté.

C'était très intéressé et égoïste.

Little-Axe a dit…

Comment ai-je pu oublier de dire que la batteur et la chanteur étaient une seule et même éponge ?