samedi 19 septembre 2015

Chelsea Wolfe : Abyss

Un papillon de nuit flottait à la surface
D'un bol de café froid sur une table oublié
Confondu par l’avancée de l’aube abhorrée
La sagesse dévoyée par une funeste angoisse
Au cœur de l'astre noir le gris-de-poudre avait cru
Trouver refuge au jour et planche de salut

Les ailes détrempées de leur long déployées
Fondues comme hosties sur langues de bigotes
Confirmaient l'axiome qu'aux malheureux ptérygotes
La brasse papillon est fort loin d'être innée

Aucun commentaire: