mercredi 23 septembre 2015

Deiphago : Into the Eye of Satan

J'aurais pu dire qu'on a la vague impression d'écouter Angelcorpse et Abscess en même temps...
Mais à ce niveau-ci, de barbarie, il n'y en a véritablement pas des masses. Bellum Omnium Contra Omnes, dont Deiphago rappelle ici la démence belliciste inspiratrice d'un étourdissant sentiment de malaise, de peur et de souillure - et la violence pathologique insane de Genesis of a Satanic Race, pathétique, grotesque, et non moins pour autant terrifiante et salissante.

Et c'est tout ce que vous avez besoin de savoir.

Aucun commentaire: