jeudi 1 octobre 2015

Partisan : Partisan

Qui c'est qui qui n'a pas son groupe de "post-punk", qui ?
Allons bon, mêmes les membres de groupes que j'estime qui s'y mettent, à présent, des Rise & Fall et des Oathbreaker cette fois... Bon, c'est même pas franchement mauvais, Partisan (ce qui, si on est juste un peu fin, sous-entend que ce n'est pas franchement bon), c'est même probablement un peu meilleur que le dernier Ceremony, peut-être que je finirais par trouver ça pas mauvais du tout si jamais d'aventure je trouvais - rêvons - la motivation pour l'écouter plusieurs fois, ce machin de post-Times-of-Grace avec une voix à la Interpol... mais ça commence juste un peu pas mal à n'avoir plus aucun fondement ni sens, cette histoire de post-punk, entre ça, Publicist UK (non mais vous êtes sérieux ? Relapse ? Dave Witte ?), le triomphe de cet idiot de Khvost...
On en est au stade de néant absurde que l'on appelle le stade "Plèvre", dans ma langue à moi. Faire ça à ma cold-wave, moi je trouve ça moche, si vous permettez.

Aucun commentaire: