mercredi 13 janvier 2016

Pop. 1280 : Paradise

Vous vous doutez bien combien je me réjouis d'avance des contorsions pathétiques auxquelles vont devoir se livrer les mange-merde, les cuistres, les apostats pour s'attribuer très administrativement le droit de trouver ce disque bon : noise-rock en préfixe systématique, et toutes flamberges au vent ces creuses idioties que sont "post-punk" voire presqu'à coup sûr mon préféré, le savoureux "synth-punk"...
Synth-punk. Sérieusement.
John Carpenter a pas pu venir ?

Bref : on s'en fout ? on s'en fout.
Succulent disque de musique ; plus précisément, juste histoire de voir au moins ses pieds, de batcave qui réconcilie ce qui ne s'est jamais fâché, bien entendu : Virgin Prunes et Sheep on Drugs. Absolute Body Control est invité aussi, et Clockcleaner, et Plastic Noise Experience. Laissez donc le noise-rock, il est très bien là où il est. Et laissez Death to Pigs dans la poubelle, voulez-vous ?

1 commentaire:

Raven a dit…

ça s'annonce mortel cette affaire