samedi 4 novembre 2017

Caronte : YONI

Comment dites vous, Ghost ? HAHAHA. S'il existe du metal papal, le voilà, et pas un autre.
Des albums qui caressent un tel degré de sublime et troussent les dieux, on n'en fait plus depuis How the Gods Kill ; c'est parce qu'il sait pertinemment qu'il n'en fera jamais d'aussi beau que Justin Oborn a décidé d'être aussi méchant.
Alors maintenant, vous montez fissa dans la fusée couleur sabayon, on a de la route à faire : le cri de guerre est "Doom over the Universe".

2 commentaires:

Raven a dit…

Terrible !

gulo gulo a dit…

Tu lirais Slow End, tu serais au courant depuis plus longtemps.