lundi 5 février 2018

Gorefest : Soul Survivor

OK, donc il existe, ce disque à côté de qui ceux de Birds of Prey, The Mighty Nimbus et même Wolverine Blues, font figure de fiottasses sentimentales et de danseuses ninja.
Cela possède un certain charme... à défaut d'un charme certain, et condition de n'en attendre point la beauté possible et blanchie que donne à espérer son titre sur sa pochette.
Ceci dit, le disque doit être parfait pour amoureusement trifouiller le moteur de sa bagnole, en lui fredonnant ses aubades, par un beau dimanche ensoleillé.

Aucun commentaire: