jeudi 9 mai 2019

Hampden : 46% / 60% |Overproof|


Concernant le 46%, un des tarins les plus séduisants que je connaisse, ex aequo avec les meilleurs whiskies tourbés ou l'Arran... mais même au-dessus. Invitant à en crever, comme sculpté dans l'éther le plus velouté. Comme revivre la première fois qu'on a senti l'odeur de l'essence, à chaque fois. La colle blanche, le dissolvant, le Sans Plomb 95, bref toutes ces senteurs bien particulières qui nous montent au cerveau, signature jamaïcaine sous une forme sensiblement nouvelle, sensuelle, sans une once de vulgarité... La vanille est dedans, définitivement, quidam au quai des brumes sensorielles, elle se confond avec ce le plus sexy des vernis. C'est Délice. Le nez de ce Hampden "production permanente" est complexe et simple à la fois, occulte, une petite merveille de caractère intriguant et profond. Un bayou vaste aux effluves magnétiques, tenu dans la paume. Ce Hampden est toujours pareil, mais jamais lassant. Un classique-né, tout bêtement, qui est différent de tout ce que je connaissais, ma porte d'entrée dans le monde des "rhums qui schlinguent". C'est sa fonction, sa mission : faire découvrir le rhum jamaïcain à ces hautains précieux d'amateurs de single malt, avec leur grille de lecture de babtou fragile deux point zéro biberonné aux micro-sensations. Le 60 est en comparaison avec ce 46 beaucoup plus corseté, son côté colle moins évident, plutôt clou de girofle et fruits secs. De quoi faire mentir la légende urbaine "plus de degré alcoolique veut toujours dire plus de saveurs". Belle connerie, j'ai pu le constater à maintes reprises, en l'occurrence ici. 


Le 46 degrés, dilué, est déjà prêt, ouvert. Il ne changera pas drastiquement. Le 60 est concentré, il demande donc plus de temps, d'air... Les deux convergent vers le même plaisir, un plaisir simple mais épais, profond, dans les arcanes de l'Esprit de Mélasse. 


Bouche réglissée (Zan / Cachou Lajaunie), absinthée (elle a comme une bedaine de badiane, et non je ne vois pas Annie partout !), dattes "medjoul" (les bien charnues et fondantes de Palestine, pas les sèches qui n'ont que la peau sur le noyau). Acidité et amertume en position 69 sur un grand lit de muscovado, rapadura, irakia... ARCHITECTURE MÉLASSE. 
Glace Rhum-Raisin (sans rire ?) Baba au rhum (pfff, sans déconner...) Frangipane. Pâtisserie marocaine. Miel sans sucre. Un régal, pour faire simple, avec un dangereux goût de reviens-y, qui à chaque fois ou presque mène à la cuite heureuse. J'ai couché ma première bouteille en trois sessions, d'ailleurs, et cette seconde est sur le point de subir le même sort, le Hampden Overproof étant plus résistant dû à sa dangerosité (il colle une ivresse au marteau,  et je parle même pas de la gueule de bois qu'il induit, et qui n'a jamais autant porté son nom : la sensation d'être devenu le fût qui le contenait est totale). 

Le 46% est le plaisir instantané "clés en main" avec une combinaison d'arômes simple mais redoutable, immuable et ample.
L'Overproof, plus fermé, plus secret, plus dense, demande plus de temps pour être cerné, et se sirote avec respect. Les deux me semblent complémentaires, comme deux frères, le cadet charismatique et enjoué, et l'aîné opaque, mystérieux et un brin sinistre, avec lequel la patience est de mise.

Dans les deux cas, c'est un sortilège, et un indispensable de la cav
e.




3 commentaires:

  1. Note à moi-même : ne jamais, PLUS JAMAIS, tenter d'éditer la police de caractères !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, ça c'est relou oui, ça part tout de suite en couille.
    Sinon, au top les petites mises en scène.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai insulté très fort blogspot, qui m'a répondu en faisant partir encore plus l'bordel en couille en effet

    (merci !)

    RépondreSupprimer